Qu’est-ce que l’Internet des Objets et où en sommes-nous en 2015 ?

Qu_est_ce_que_l_Internet_des_objets_et_ou_en_sommes_nous_en_2015.jpgL’Internet des objets ou IdO, aussi désigné par l’acronyme anglais IoT, pour Internet of Things ne peut se résumer à une simple avancée technologique. Dans le secteur de la mobilité, les avancées sont déjà en train de changer notre quotidien, mais l’Internet des objets va nous amener à un tout autre niveau.

Les définitions de l’Internet des objets sont multiples et je retiens habituellement celle de l’Union Internationale des télécommunications (UIT) : infrastructure mondiale pour la société de l'information, qui permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets (physiques ou virtuels) grâce aux technologies de l'information et de la communication interopérables existantes ou en évolution. En résumé, il s'agit du concept qui vise à connecter tout appareil à Internet et à d'autres appareils.

L’histoire et le futur de l’Internet des objets sont en train de s’écrire aujourd’hui. Cependant, les facteurs qui influencent le développement de cette nouvelle étape de l’Internet sont bien connus :

•  La prolifération des capteurs et des puces à bas prix qui permettent de communiquer des informations
•  L’avancée des réseaux sans fil et de l’infrastructure infonuagique
•  La progression du développement d’applications
•  L’avancée de la culture connectée

En 2016, les entreprises doivent intégrer l’Internet des objets non pas d’un point de vue opérationnel, mais bien au niveau stratégique. En effet, il n’est plus question de se demander s’il faut se lancer dans la mobilité et l’IdO, mais bien comment.

Objectif de l’Internet des objets

À la base d’une démarche sur l’IoT, il doit systématiquement y avoir comme objectif d’améliorer une façon de faire actuelle. Ceci est valable que ce soit au niveau de l’expérience client, des processus et des actions du quotidien, aussi bien dans le cadre professionnel que personnel.

Aujourd’hui, 75 % des entreprises qui explorent l’Internet des objets ont tendance à le faire pour améliorer leurs opérations internes et leurs services.

Comment se matérialise l’IoT dans notre quotidien ?

Lorsque l’on pense à l’Internet des Objets on pense aux applications pour la maison, comme par exemple aux appareils portatifs tels que les Fitbit, aux laveuses ou encore à l'éclairage. À une plus large échelle, de nombreuses villes s’orientent vers le concept de « ville intelligente ». Ceci passe inévitablement par l’expansion des réseaux Wi-Fi à grande échelle comme le prévoit la ville de Québec. 

Peter Buonora cite quelques exemples d’entreprises qui misent sur l’Internet des objets pour créer une expérience client unique et mémorable. C’est le cas de Starbucks qui cherche à anticiper les besoins des clients en préparant leur boisson préférée dès qu’un capteur détecte leur présence dans le stationnement.

Il faut dépasser la croyance qui s’est déjà développée que l’Internet des objets est une stratégie limitée aux multinationales. Que ce soit dans la logistique, l’agriculture, le divertissement, la santé, la culture et tout autre secteur; petites et grandes entreprises ont des gains à réaliser grâce à  cette avancée technologique.

Au Québec, différentes productions agricoles bénéficient déjà des avantages de l’IdO pour l’irrigation. Avec des sondes connectées sur le terrain, les agriculteurs peuvent améliorer leur irrigation en adaptant les quantités d’eau réellement requises pour obtenir le meilleur rendement possible.

 

3 composantes essentielles pour l’IoT

Internet_of_Things-_People_and_Processes_-Harbor_Research.png

 
1. Les capteurs

Ces appareils miniaturisés tels que les Beacons par exemple se trouvent déjà dans notre quotidien et permettent de capter des informations par milliers. On retrouve ces capteurs dans les appareils et objets que nous utilisons au quotidien sans même en avoir conscience. Selon Juniper Research, le nombre d’appareils connectés atteindra 38,5 milliards en 2020, une progression de 13,4 milliards par rapport à 2015, soit une augmentation de 285 % !

Tout comme les êtres vivants, avec ces capteurs, il est question de doter le monde d’un système nerveux central digital, rien de moins.

2. La connectivité

La connectivité est à la croisée des chemins entre les capteurs et le troisième élément de l’IoT, c’est-à-dire les individus et processus.

En effet, sans les infrastructures pour collecter les données et les envoyer en traitement, il n’est pas possible de dégager de la valeur à partir de celles-ci. Par conséquent, les systèmes doivent être intégrés efficacement dans les entreprises.

3. Les individus et processus

Les hommes font les actions qui permettent au capteur d’avoir de l’information à enregistrer; ils se trouvent également à l’autre bout de la chaîne pour développer les applications permettant d’interpréter les données.

L’ensemble des processus mis en place grâce aux données permettent de générer de la valeur et d’atteindre un objectif défini.

À retenir

Au fur et à mesure que l’Internet des objets continue à se développer, nous allons développer une plus grande compréhension des opportunités qui y sont liées et également de son impact.  Mais une chose est déjà certaine, l'IdO est un maillon très important de la transformation digitale auquel les entreprises doivent accorder une grande importance étant donné qu’il constitue un levier de croissance, mais également d’efficacité opérationnelle avec des économies de coûts à la clé.

 

 Blogue Present innovation TI au Canada et Québec | Inscription

Crédit photo :  © bakhtiarzein - Fotolia.com

À propos de ce blogue

La bonne utilisation de la technologie relève les défis de l'entreprise et stimule la croissance de l'entreprise dans tous les domaines d'une entreprise. Nous espérons que ce blog vous donnera un aperçu du développement de stratégies et de tactiques pour vous permettre d'identifier ces principaux moteurs de croissance et de suivre le rythme et d'anticiper les changements technologiques rapides d'aujourd'hui.

S'inscrire au blogue