4 points essentiels pour démystifier le Cloud

shutterstock_220575397Si vous êtes comme la plupart des entreprises de petite à moyenne taille, les budgets limités et le personnel informatique réduit peuvent entraver votre capacité à créer et gérer une infrastructure informatique qui supporte le développement de votre entreprise. L’infonuagique peut vous aider à résoudre ce problème, en vous offrant un accès facile et abordable aux ressources et services informatiques, via internet.

L’infonuagique peut effectivement éliminer le besoin de vous procurer et maintenir un logiciel d'application ou une infrastructure informatique. Il est possible d’acquérir ces fonctionnalités sous un modèle de tarification par abonnement. Office 365, Adobe Creative suite et QuickBooks Online sont des exemples de services populaires d’infonuagique offerts aux entreprises.

Selon des études récentes menées dans le domaine, les PME adoptent de plus en plus les services d’infonuagique. La raison est simple : les services d’infonuagiques sont faciles d’accès, offrent une flexibilité accrue et sont conçus en utilisant un modèle de tarification échelonnée qui ne requiert pas un investissement initial considérable pour l’acquisition de matériel.

 

Premier point : Bien définir le cloud

Avant de vous lancer dans une stratégie cloud, il est important de comprendre d'abord ce que cette technologie signifie. L’infonuagique se définit comme une collection de ressources informatiques, y compris de serveurs virtuels, une capacité de calcul, de stockage, de réseau ou de logiciel de réseau, qui sont livrées sur Internet en tant que service.

Il y a trois familles générales de prestation de services qui soutiennent l’infonuagique:

  1. Software-as-a-Service (SaaS)
    SaaS est un logiciel Web qui est acheté auprès d'un prestataire de services et disponible au besoin. SaaS comprend une variété de services, du courriel au contrôle des stocks basé sur le Web, le CRM, l'automatisation du marketing, les services bancaires, les outils de gestion de projet, le point de vente au détail et des applications de réunion.
  2. Infrastructure-as-a-Service (IaaS)
    IaaS est composé de matériel basé sur le Web qui est acheté en tant que service sur demande. IaaS comprend des serveurs, de la mémoire, des CPU, de l’espace disque et de l'équipement réseau. La plupart des fournisseurs d’IaaS offrent un modèle de conception hautement accessible qui fournit du temps utilisable extrêmement sécurisé.
  3.  Platform-as-a-Service (PaaS)
    PaaS permet aux développeurs de logiciels de créer de nouvelles applications ou d'améliorer les applications existantes, sans supporter les coûts d'achat et de gestion de l'infrastructure sous-jacente. Ainsi, on constate que les départements informatiques qui préfèrent personnaliser leurs propres solutions personnalisent généralement le PaaS.

    Évaluation infonuagique de Present
Il y a également différents types de cloud :

· Cloud public

Les clouds publics sont exploités par un fournisseur de services cloud, qui propose des ressources de calcul, par exemple des serveurs et du stockage, via Internet. Microsoft Azure, AWS et GWS sont des exemples de cloud public. Dans un cloud public, le fournisseur gère toute la plateforme matérielle. Vous accédez à ces services et vous gérez votre compte par l’intermédiaire d’un navigateur web.

· Cloud privé

Le cloud privé est l’ensemble des ressources d’infonuagique utilisées de façon exclusive par une entreprise ou une organisation. Cette dernière peut alors offrir des services de type cloud aux différents départements de son entreprise.

· Cloud hybride

Le cloud hybride regroupe des clouds publics et privés, liés par une technologie leur permettant de partager des données et des applications. En permettant aux données et aux applications de passer du cloud privé au cloud public, le cloud hybride offre aux entreprises un plus grand niveau de flexibilité et plus d’options de déploiement.

 

Deuxième point : Comprendre le fonctionnement du cloud

Les services d’infonuagique fonctionnent tous de façon légèrement différente, en fonction du fournisseur. Mais la plupart d’entre eux proposent un tableau de bord convivial, accessible par l’intermédiaire d’un navigateur, qui permet aux professionnels de l’informatique et aux développeurs de commander les ressources et de gérer leurs comptes.

Lorsque des ressources supplémentaires sont requises, il est alors possible d’activer des services selon le besoin, qu’il soit momentané ou permanent.

 

Troisième point : démystifier les peurs du cloud

La peur du « Patriot Act »

La crainte la plus répandue est celle de voir ses données exploitées par le prestataire ou une autorité supérieure. Beaucoup d’hébergeurs dépendent effectivement de la juridiction américaine. De ce fait, ils sont soumis au Patriot Act voté en septembre 2001, allouant l’accès aux autorités américaines à certaines données du cloud. Quelles sont alors les données accessibles par ces autorités tant redoutées ? Il s’agit des données hébergées par des entreprises américaines localisées sur le territoire américain ou non, ainsi que les données hébergées par des entreprises étrangères, sur le territoire américain.

Il faut se rendre compte que l’accès accordé à ces organisations n’a en aucun cas un but douteux et commercial. Elles ne réquisitionnent pas l’intégralité des données en permanence, mais s’octroient le droit de vérifier celles d’un client en cas de doute. Le cloud ne fait dans ce cas-là aucune différence, car l’hébergement de la solution en intranet ne serait pas un obstacle dans ce type de cas pour une organisation gouvernementale.

 

Quatrième point : les coûts

Du côté infrastructure, les joueurs majeurs de l’industrie confirment que l’infonuagique est plus coûteuse que l’acquisition d’une infrastructure. Cela dit, les coûts d’acquisition ne tiennent pas compte des coûts afférents liés à l’exploitation de sa salle informatique (espace pris par l’équipement, la maintenance, l’électricité, la main d’œuvre, etc.).

Du côté applicatif (SAAS), les fournisseurs d’applications qui vendaient auparavant des licences pouvant être utilisées à perpétuité, offrent maintenant l’option de fonctionner par abonnement. Celui-ci est souvent décrié comme un coût constant excédant à un moment donné le prix d’une licence perpétuelle. Cependant, ces abonnements incluent les mises à jour régulières apportées à l’application, sans surplus tarifaire. L’adoption massive de certaines applications en tant que service (SAAS) est principalement reliée à la facilité d’exploitation de ces dernières. Par exemple, les entreprises qui sont passées vers un service de courriel (tel Exchange en ligne) n’ont pas à opérer l’environnement complexe d’un serveur Exchange.

Les entreprises peuvent donc concentrer leurs activités sur des projets pouvant générer de la valeur, plutôt que d’avoir à gérer des environnements donnant peu de valeur ajoutée.

Nouveau call-to-action

Au final et comme tout choix corporatif, migrer vers un modèle d’infonuagique est donc une décision importante. Elle exige une analyse minutieuse de vos objectifs commerciaux, de vos exigences informatiques et des priorités à court et à long terme. Cela signifie également de déterminer les types d'accords de niveau de service dont vous avez besoin, vos exigences de conformité réglementaire et vos besoins de sécurité.

Pour les PME qui décident de se diriger vers le cloud, il vous reste à déterminer également quand et comment faire ce déplacement. Il est important de ne pas sous-investir au moment d'évaluer les options disponibles et les fournisseurs de services les plus adaptés à vos besoins.

Pour bénéficier de conseils et d’assistance sur vos décisions en matière de cloud et les stratégies de mise en œuvre, contactez-nous directement.

 

À propos de ce blogue

La bonne utilisation de la technologie relève les défis de l'entreprise et stimule la croissance de l'entreprise dans tous les domaines d'une entreprise. Nous espérons que ce blog vous donnera un aperçu du développement de stratégies et de tactiques pour vous permettre d'identifier ces principaux moteurs de croissance et de suivre le rythme et d'anticiper les changements technologiques rapides d'aujourd'hui.

S'inscrire au blogue